“mes 3 astuces pour un quotidien plus zen”

tasse de thé

“mes 3 astuces pour un quotidien plus zen”

De nos jours tout va trop vite, on cherche à économiser la moindre minute pour les enfants, le conjoint, le patron, la famille et l’on finit par s’oublier soi-même, jusqu’au jour où le corps dit stop. En 2016, j’ai pris conscience de mes limites. Le burnout ? Mais non, docteur, pas moi, vous êtes sûr ? C’est à ce moment précis de ma vie que j’ai dû « réapprendre » à vivre différemment, je suis devenue « ma priorité ». Je suis entrée dans le monde merveilleux du développement personnel. Pour que ce soit bénéfique, il faut en prendre et en laisser, apprendre à s’écouter et à suivre ses propres valeurs.

Apprendre à dire « non », sans culpabiliser :

J’adore mon boulot, j’étais disponible tous les jours, même le dimanche pour les urgences, sauf que pour le client, même une petite broutille est urgente. J’essayais aussi d’être disponible pour ma famille et mes amis, travaillant à domicile et sans horaires « imposés », je décalais mes urgences pour pouvoir rendre service sans forcément leur dire que j’avais d’autres impératifs. Je n’avais pas conscience de me tirer une balle dans le pied chaque fois que mes propres priorités passaient au second plan. Dire NON c’est possible, même si la culpabilité a été tenace au début. Aujourd’hui quand je dis non, c’est que j’ai pesé le pour et le contre et que je ne peux vraiment pas modifier mon emploi du temps sans passer dans le rouge.

Méditer régulièrement :

Oui je sais celui-là, on vous le sert sûrement à toutes les sauces. Si je peux vous donner un conseil, c’est d’essayer à votre rythme, sans pression, si ce n’est pas trop régulier au début ce n’est pas grave. Si des pensées vous empêchent de vous concentrer, no stress, c’est normal, ramener simplement votre attention à votre respiration. Encore aujourd’hui, il m’arrive de ne pas le faire plusieurs semaines de suite, pourtant je sais que ça m’aide au quotidien, ça calme mon stress, ça réduit mes insomnies et ça m’aide à garder une régularité sur l’activité physique. Je suis humaine et me mettre la pression pour tenir une « bonne habitude » serait contre-productif. Alors pendant ces périodes de pauses, j’essaye de respirer, ça me prend environ 2 minutes par jour et ça, ça me fait un bien fou, c’est simple et c’est rapide. Sinon pour la méditation j’utilise petit bambou (8 séances gratuites) ainsi que des vidéos sur YouTube.

Se déconnecter :

Une de mes amies a réussi, sans même que je m’en rende compte, à me faire tester la déconnexion, elle me racontait comment elle appréciait le fait de se retrouver seule chez elle avec son chéri sans rien autour pour les déranger du vendredi soir au lundi matin. Le téléphone éteint, pas d’internet « sauf pour les recettes de cuisine ». Moi qui suis très connectée, au début je n’en ressentais pas le besoin, puis j’ai quand même testé sur un dimanche, un vrai bonheur, au début j’avais tendance à prendre le téléphone, mais « mode avion oblige », je me souvenais qu’il fallait le laisser de côté. C’est là que j’ai réalisé que je prenais mon téléphone par habitude sans même en avoir l’envie juste, par automatisme. Depuis ce jour je fais souvent des moments off sur mon téléphone. Il y a des applications pour vous aider à déconnecter ou au moins pour vous aider à réaliser le temps que vous passez sur votre mobile selon les applications, exemple « offtime » disponible sur « Google Play » et « App Store ».

Et vous quelles sont vos astuces ?

Cet article participe à l’évènement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie ce blog, en particulier cet article.

Recherches utilisées pour trouver cet article :

site vivre plus sainement
Carine David
vivre.plus.sainement@gmail.com
33 Commentaires
  • Johanna Georges
    Répondre

    Bonjour Carine,

    Oui en effet la méditation revient souvent, et pour cause,
    elle apporte tellement de bienfaits, même 2 minutes par-ci par-là dans la journée!

    J’aime beaucoup le point sur savoir dire NON sans culpabiliser,
    je me dis dans ces situations, si je dis « non » aux autres, c’est pour me dire « Oui » à moi.

    Très bel article, merci.

    • Carine
      Répondre

      Même 2mn par-ci par-là, il faut vraiment que je remette ça dans mon quotidien

      Dire non c’est quelque chose que je remarque beaucoup dans mon entourage (les gens qui se « force ») parce que c’est ce qu’il faut faire, difficile d’aller bien quand on vit H24 dans les projets des autres !

      • Johanna
        Répondre

        En effet, dire « non » pour ne pas vivre dans les projets des autres demande un travail sur soi et son identité. J’ai remarqué dans les cas où l’on « se force », c’est surtout pour répondre se faire accepter, aimer et ne pas passer pour le « méchant ». Revenir à ce qui est vrai pour soi et agir en cohérence est tout un processus 🙂

  • stephanie
    Répondre

    Bonjour Carine, Merci pour cet article. Dire non sans culpabiliser est sans doute la chose la plus difficile!
    Pour ma part j’ai mis en place une habitude qui me fait beaucoup de bien : faire un peu de vélo elliptique tous les jours. Et quand je dis un peu c’est vraiment un peu! Parfois 1 minute parfois 10 parfois 30 l’idée est de me « défouler ». Et ça marche!

    • Carine
      Répondre

      Ah le vélo elliptique, je me bats contre moi-même pour m’y remettre mais j’ai tendance à me donner des objectifs trop contraignants, je ne me sens pas capable de faire 1 ou 10 minutes sans me dire ça sert à rien… Tu me diras ne pas faire 1 ou 10 minutes est encore une excuse pour ne pas le faire du tout !!! je vais ressortir les baskets je crois !

      • Stéphanie
        Répondre

        Mais oui ça sert ! Rien qu’à mettre en place le rituel. En me forçant à faire 1 minute minimum par jour le mois dernier j’ai du faire 2 ou 3h je crois cr je continue souvent au delà de la minute obligatoire ; -). Bien sûr ce n’est pas grand chose mais cela a permis de mettre en place le rituel et ça me fait du bien ; -)

  • Frédéric Lippold
    Répondre

    Bien vu pour le premier point : « dire NON » ->. « Charité bien ordonnée commence par soi-même », il faut d’abord s’aider soi-même avant d’aider les autres, et s’accorder du temps pour soi.
    Pas facile de se déconnecter sinon ^^ mais je me promets parfois d’arrêter internet après telle heure et ça marche 😉
    Merci pour ce partage intéressant !

    • Carine
      Répondre

      « Dire Non » est un grand sujet chez moi, je me soigne encore 😉

  • Sandy
    Répondre

    Je pense aussi que c’est important de ne pas se mettre la pression pour la méditation.
    Quand j’ai commencé j’imaginais qu’il fallait une rigueur à toute épreuve pour que ça fonctionne.
    Merci pour cet article !

    • Carine
      Répondre

      Idem, c’est quand j’ai compris qu’il fallait lâcher prise que j’ai commencé à apprécier.

  • Marine Katze
    Répondre

    Salut Carine,

    très bonnes astuces que tu partages dans cet article. Finalement, on s’habitue plus vite qu’on ne le pense au fait de « déconnecter ».
    Cela fonctionne aussi en semaine pour les e-mails : les regarder le plus tard possible dans la journée, se donner une heure maximum à laquelle on les consulte pour la dernière fois.

    Et dire « non », c’est important, autant vis-à-vis des autres que de soi pour certaines choses. Ce n’est pas facile, mais on parvient à le faire de mieux en mieux à force de pratiquer.

    Belle fin de semaine 🙂

    • Carine
      Répondre

      Tu as raison pour les mails (ou les réseaux sociaux), je ne l’ai pas préciser dans l’article mais par ex les mails je ne les consulte plus avant 10h le matin et uniquement 3 fois par jours (je vais essayer 2 fois par jour) !

  • Marine Katze
    Répondre

    Wow beau challenge Carine de consulter les mails uniquement 2 fois par jour ! De mon côté, je n’ai pas de Smartphone pour l’instant (et n’en n’ai jamais eu) et un seul appareil pour aller sur Internet/consulter les e-mails.

  • isabelle
    Répondre

    Très bel article, et je teste en ce moment la déconnexion smartphone et Oui ça fait du bien !

    • Carine
      Répondre

      Merci, oui effectivement cet article à le mérite de me permettre de remettre un peu plus de déconnexion dans ma vie.

  • Aline
    Répondre

    Eh oui, la méditation revient souvent, c’est aussi une de mes trois habitudes 😉 C’est probablement parce que c’est efficace et qu’on peut le faire partout et tout le temps, il suffit de quelques minutes !

    • Carine
      Répondre

      Pour le moment je le fais de chez moi, encore trop novice pour le faire ailleurs mais ton article était très intéressant sur ce point !

  • Michel Ulrich
    Répondre

    Merci Karine pour ce bel article
    J’ai également « testé le burn out » et je suis entièrement d’accord avec tes remarques. Il est nécessaire de pouvoir dire non afin que notre corps puisse respirer.
    C’est une hygiène de vie à pratiquer à tout instant.
    La méditation est effectivement très efficace pour reprendre les rennes de son Soi. Comme tu l’écris très bien, il ne faut pas s’affoler si vous ne réussissez pas à méditer immédiatement. Restez simplement dans une position confortable, concentrez-vous sur l’air qui rentre et qui sort de vos narines. Vous allez aussi avoir des pensées, c’est tout à fait normal… Laissez-les passer comme des nuages dans le ciel.
    Excellente journée à toutes et à tous 🙂

    • Carine
      Répondre

      Quand j’ai débuter la méditation, mes pensées fusaient à tout instant et je pensais ne pas « réussir ». Pour moi la méditation c’était ne penser à rien mais je pense que même les moines bouddhistes ont des pensées qui leur passe par la tête comme tu le dis si bien comme des nuages qui passe dans le ciel, merci Michel… C’est Carine avec un C au fait j’y tiens lol !

  • Marie-Paule CARBON
    Répondre

    Salut Carine,
    Ton article est sympa à lire, ça sent le vécu !!
    A l’ère de l’hyperconnexion, le droit à la déconnexion, est un bonheur total.
    Bon il ne faut pas que ça dure trop longtemps (MDR) mais pour pratiquer la déconnexion régulièrement, je peux te confirmer que c’est un vrai bol d’oxygène !!
    Amicalement

    • Carine
      Répondre

      J’ai bien aimé « il ne faut pas que ça dure trop longtemps », nous n’allons pas conseiller à nos lecteurs de ne plus venir nous lire 😉

  • Meli
    Répondre

    Merci Carine pour nous rappeler des essentiels… se déconnecter, dire non: pour se reconnecter…à l’essentiel:!

  • Lina
    Répondre

    Hello Carine
    J’adhère totalement aux trois astuces que tu proposes dans ton article, même si se déconnecter n’est vraiment pas facile 😉 Moi j’ai longtemps été TV addict, jusqu’à ce que je réalise que je l’allumais sans même y réfléchir, machinalement. On ne se rend parfois même plus compte de tout ce qu’on absorbe à travers nos écrans ; et si on n’y fait pas attention, c’est plutôt négatif et stressant ce qu’on nous y sert ! Alors un bon sevrage médiatique, c’est vraiment crucial pour un quotidien plus zen ! J’avais écrit un petit mot là-dessus sur mon blog, avec quelques astuces. Je te mets le lien au cas où cela pourrait intéresser : https://premier-pas-vers-une-nouvellevie.fr/index.php/2018/07/09/la-television-oui-mais-ou-3-conseils-pour-gerer-votre-addiction/
    bonne soirée !

    • Carine
      Répondre

      Depuis 4 ans c’est la « revivance » comme dirait ma petite nièce ! j’ai décidé de couper les chaines d’info (avant j’étais sans arrêt sur Itélé ou BFMTV juste en fond sonore), une impression de pas être seule, je bosse de chez moi ! Sincèrement depuis que j’ai arrêter c le bonheur, je met la radio ou un bon vieux film débile de noël avec un bon thé bien chaud et je fais ma compta !!!

  • Adelin
    Répondre

    Je dois avouer que la méditation n’est pas mon point fort, je ne suis pas régulier dans sa pratique. merci pour cet article, hâte d’en découvrir plus !

    • Carine
      Répondre

      Je ne suis pas une adepte au quotidien non plus même si j’aimerais en faire une habitude ;-), je vais suivre ton blog ça va peut être me motiver !!!

  • Cabrignac Nicolas
    Répondre

    Merci pour cet article !
    Je suis particulièrement avec le premier point. Il n’est pas facile de dire non et pourtant c’est l’une des premières libertés que nous avons. Ne pas culpabiliser est donc nécessaire !
    J’attend de nouveaux articles avec impatience
    Nicolas de Labo Sciences Co’
    https://www.labo-sciences-co.com

    • Carine
      Répondre

      Merci beaucoup, de mon côté j’ai été faire un tour sur le tiens (merci pour le lien) et je vais suivre le défi d’entreprendre avec bcp d’intérêt !

  • VISCONTI mireille
    Répondre

    Merci Carine pour ton bel article 😀 ces trois astuces sont au top, tout à fait d’accord. !

  • Marie de Fauconval
    Répondre

    bonjour Carine, merci pour cette bonne idée du mode avion ! je vis sans télé depuis 25 ans, mais il est temps que je passe à ne regarder les mails qu’une fois par jour…
    et puis, la respiration, c’est génial, ça aide à mettre toutes les autres bonnes habitudes facilement dans la fluidité !!

    • Carine
      Répondre

      Sans télé depuis 25 ans, bravo, je suis très séries et films, mais c’est vrai que la télé et les émissions toujours de plus en plus … bref
      Ecoute quand tu arriveras à faire 1 ou 2 consultation de mail par jour repasse par ici pour me dire comment tu te sens !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.