L’alcool, sa place dans notre société :

L'alcool

Avez-vous déjà refusé un verre d’alcool pour X ou Y raisons ? Si oui, merci de partager votre avis dans les commentaires, je me sentirais un peu moins seule.

Connaissez-vous un ami ou un collègue qui n’apprécie pas l’alcool ? Quand vous recevez des amis, pensez-vous à prévoir une boisson sans alcool, même si c’est une soirée ‘sans enfants’ ?

L’alcool et moi, « ça fait au moins 48 ». Alors oui, j’apprécie de gouter un bon vin dans le verre de mon chéri, mais je ne me force plus « pour trinquer » ou « faire plaisir ». Il m’arrive d’accepter un « p’tit mojito très léger », quand je maitrise la dose de Rhum, c’est-à-dire juste la microdose pour qu’il ne devienne pas « le virgin mojito ». Heureusement, la consommation d’alcool n’est pas obligatoire pour passer un bon moment.

Côté perso : à la question habituelle « qu’est-ce que tu veux boire, je réponds souvent « tu as quelque chose sans alcool » ? Et la réponse est très souvent : « heuuuuuuuuuuuuuu sans alcool, je n’ai pas grandchose (sous-entendu de l’eau) ».

Florilèges des petites réflexions :

  • Ah pardon, tu es enceinte ?
  • Tu ne sais pas t’amuser !
  • Ah non, on ne va pas trinquer au jus d’orange, prend une petite « coupette ».
  • Allez, pour me faire plaisir c’est mon anniversaire.
  • Tu aurais dû me prévenir j’aurai prévu de champomy
  • Ah non le coca, on le réserve pour le Whisky, oui, oui vous avez bien lu !

Côté pro c’est un peu plus délicat. En tant qu’assistante, pendant des repas d’affaires, mon patron et le client, très habitués à consommer vin et champagne à la signature d’un contrat, insistaient lourdement pour que je « trinque » avec eux. Mon refus était mal perçu, je devais même me justifier.

Il est même arrivé qu’un client se permette de me dire : « Vous êtes excusé si vous êtes enceinte », oui ce jour-là j’ai halluciné. Non je n’aime pas l’alcool et je n’ai pas de raisons à donner pour m’expliquer et heureusement mon patron à calmer le jeu.

En conclusion, prévoyez toujours une bonne bouteille de jus de fruit pour la personne qui n’aime pas les boissons alcoolisées. Soyez cool, ne faites des blagues et remerciez-là de jouer le rôle de « SAM » pour vous éviter de perdre votre permis.

Carine David
vivre.plus.sainement@gmail.com
7 Commentaires
  • Jessica
    Répondre

    Hallucinant ! Je ne pensais pas qu’il pouvait y avoir une telle « discrimination » lorsqu’on ne boit pas d’alcool ! En même temps, dès qu’on s’écarte un peu des normes sociales, c’est toujours mal perçu par certains… Moi qui fais beaucoup de choix « marginaux », j’en entends souvent des vertes et des pas mûres. Au bout d’un moment, on n’y prête même plus attention… C’est bien la rebelle attitude aussi ! 😉

    • Carine
      Répondre

      Coucou Jessica,

      On aime mettre les gens dans des cases, ce n’est pas nouveau… Moi non plus je n’y prête plus attention, mais je m’en amuse quelques fois !

      Bonnes fêtes de fin d’année à toi !

  • steph
    Répondre

    Comme Jessica, je ne pensais pas qu’il pouvait y avoir tant de discriminations autour de l’alcool. Intéressant.
    Pour ma part, je ne bois jamais si ça te permet de te sentir moins seule et mon entourage non plus donc j’avoue que j’étais loin de me douter de tout ce complot, lol…

    J’ai jamais vraiment supporté l’alcool de toutes façons, trop fort pour moi et vraiment aucun plaisir. Adolescente, je buvais en soirée pour faire comme tout le monde jusqu’au jour où je me suis retrouvée en coma éthylique avec un black out total de ce qui s’était passé. Depuis ce jour là, mon foi ne supporte vraiment plus rien. Même l’odeur me donne des nausées.

    • Carine
      Répondre

      Tu ne fais pas les choses à moitié, coma éthylique, je comprends que cela t’ait refroidi sur le sujet. Si tu n’as aucun proche qui aime prendre un p’tit verre, c’est sur que dans ces cas-là c’est plus pratique.

  • Sab
    Répondre

    Carine,

    Ça me fait halluciner qu’on ait osé dire « vous êtes excusée si vous êtes enceinte » ! Pardon mais boire un coup avec son patron et risquer d’être trop joyeuse, non jamais. Moi c’est à la maison que j’apprécie de boire un verre avec mon amoureux.

    Viens chez moi, j’ai toujours une bonne bouteille soft ! 🙂 Il n’y a rien de plus triste que des gens qui passent une soirée à s’ennuyer s’il n’y a pas d’alcool, le problème vient d’eux et pas de nous ! Par contre, je suis intransigeante : un bon jus de fruit est obligatoire et pas un truc à base de concentré horriblement insipide et sans goût !

    S.

    • Carine
      Répondre

      Un bon jus 100% et idéalement bio, le petit plus que je fais des fois c’est de un petit producteur bio du coin mais bon en région parisienne le bio et local c’est pas toujours simple !

  • Sab
    Répondre

    Viendez dans ma campagne ! Je n’aimais pas le jus de pommes mais j’ai découvert ici que je n’en avais jamais bu. Oh et le jus de tomates c’est trop bon ! Je viens d’une ville juste à côté de chez toi, je sais bien comme c’est dur..

Poster un commentaire