Article jour 7/66 – Journée du 02/12/2018

zen buddha

Article jour 7/66 – Journée du 02/12/2018

On commence par un petit bonus pour ce 2ème lundi, tu es dans la phase de 1 à 10 jours, selon le Miracle Morning, c’est la période « insupportable », ces 10 jours de mise en place d’une nouvelle habitude ne sont donc pas une promenade de santé. C’est même un véritable défi. Tu vas même peut-être « détester » ça par moments. Mais tu es capable de tenir, surtout en sachant que ça devient plus facile ensuite et que la récompense, au final, est cette capacité à créer ce que tu veux dans ta vie ! Courage, je crois en toi.

C’est parti il est 4h22, la semaine commence pour moi, je suis fière de t’annoncer que j’ai réussi ma 1ère semaine de méditation, avec un supplément puisque le soir, je suis à 10 min. Je suis fière de toi (même si tu en as zappé quelques-unes) et je suis fière de moi. Je tiens à te remercier d’avoir été là, j’espère que tu vas continuer à tenir bon, même toi qui restes dans l’ombre. Hier soir, je me suis endormie comme un bébé vers 23h, ça fait un bien fou, moi qui suis sujette à l’insomnie, je suis tombée comme une masse et j’en ai zappé ma méditation. Je n’ai pas eu la force de reprendre le casque et le téléphone pourtant j’ai essayé, j’ai fait un peu de cohérence cardiaque et sans m’en rendre compte « boum, assommée ». Ce matin, je me suis réveillée en pleine forme à 3h17, impossible de me rendormir, j’ai commencé à stresser et à me dire qu’il me restait au moins 2/3h à rester au lit, l’angoisse est montée puis je me suis dit stop « ResPire », tu n’as pas fait ta méditation hier soir, alors fait la maintenant. Résultat, 15 min de méditation, c’est grâce à ça que je valide ma 1ère semaine (Yeahhhhh very happy). Comme je n’arrivais toujours pas à dormir, j’ai renouvelé l’action 15 min et j’ai fini par me lever, au pire je ferais une microsieste avant 14h, trop excité à l’idée de reprendre une nouvelle semaine palpitante avec toi. Tu imagines 30 minutes de méditation, c’est la 1ère fois en 5 ans, un petit thé « Noël Princier » de chez ChaikaiClub pour fêter ça.

J’ai beaucoup de choses à faire cette semaine, mais je suis dans une énergie haute, d’ailleurs je te prépare le fichier des valeurs hautes, c’est dans ma to do list de cette semaine. J’adore les lundis matin comme ça, tout est encore silencieux, musique dans le casque et j’écris dans mon calepin pour ensuite venir ici préparer mon article, c’est tellement apaisant. Ce défi à l’air vraiment bénéfique pour moi, je me sens plus apaisée, pourtant avec le stress de début de semaine, ce n’était pas gagné, tu m’as challengé, j’ai vraiment été prise de cours par le nombre de personnes dans le groupe. Ça a été un peu « fouillis », mais j’ai eu de bons conseils de certains membres et j’ai géré « comme j’ai pu » et « c’est OK ».

Ce défi, que ce soit la méditation, la dynamique du groupe, tes nombreux mp et l’article quasi quotidien, tout est très satisfaisant pour moi, même si quelquefois, je ne sais pas trop quoi te partager, c’est long 66 jours. En tout cas, je te promets de faire de mon mieux, quitte à grouper certains articles quand l’inspiration disparait, parce qu’il est hors de question de sortir du contenu juste pour en sortir. Ce défi m’aide à maintenir une régularité dans l’écriture, j’en ai besoin pour être totalement épanouie, tu devrais essayer, si tu as besoin de conseils pour débuter, laisse-moi un commentaire on en discutera. Avant je ne prenais pas le temps, surtout dans les moments bas, mais j’ai mis quelques astuces en place pour m’y tenir. Quand je n’écris pas, je suis vite éparpillée dans mes pensées et ça m’épuise. Il m’arrive d’écrire une ou deux lignes selon l’inspiration, mais souvent ça varie entre une demi-page et deux pages de mon carnet, voir plus en période de grande agitation.

Revenons sur l’échec de la semaine, l’article quotidien, j’ai fait 4 articles sur 7 si on compte celui-ci puisque c’est celui de dimanche. Tu connais peut-être la citation de Nelson Mandela :

Nelson Mandela

J’ai enfin mis en pratique sa signification, j’ai toujours eu peur de l’échec, depuis toute petite, ce qui m’a occasionné pas mal d’abandons volontaires pour l’éviter. Pourtant, j’ai tellement appris sur moi cette semaine que ça compense et que l’échec me parait dérisoire, c’est même une réussite. Au début, j’ai commencé par me « flageller », en me disant que mes articles servaient peut-être à  te motiver. Comme quoi je varie entre syndrome de l’imposteur et ego surdimensionner. Rassure-moi un peu, est-ce que mes articles t’intéressent et/ou t’aides à garder la motivation, où est ce qu’ils ne me servent qu’à moi ? S’ils ne me servent qu’à moi, c’est déjà pas mal, mais autant que je m’aide moi-même dans mon carnet 😉.

Une petite vidéo qui prouve que l’échec est bénéfique, avec le petit plus de voir une femme réussir aussi bien qu’un homme (ouiiiiiiii, encore un Disney), va falloir t’y habituer j’y ai pris pas mal de référence depuis l’enfance, tu n’es pas obligé de la regarder, mais si tu veux lire les paroles en prime, il te suffit de cliquer sur le petit carré en bas à droite de la vidéo.

A demain,

Namasté

Carine David
vivre.plus.sainement@gmail.com
Pas de commentaire

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.